Articles de Blog

Nos articles de Blog

Dans Techniques

GUASHA

Le 07/09/2023

GUASHA
Une technique ancestrale adaptée au monde moderne.
Le Guasha consiste généralement, à frotter avec un instrument à bord lisse la surface de la peau, là où réside une lésion sous-cutanée ou un déséquilibre.
C’est une méthode relaxante et agréable.
Lorsque le traitement est efficace, on peut observer un rougissement cutané caractéristique, connu sous le nom de SHA.
Il s’agit d’une réponse favorable, qui procure pour bénéfice immédiat et durable de chasser le vent, réduire la chaleur et l’inflammation, éliminer le froid et soulager la douleur, quelle soit superficielle ou profonde.
Les marques provoquées sont temporaires, elles s’estompent dans les 24h et disparaissent habituellement en 3 ou 4 jours.
Plus le sha est foncé, plus il est vieux.
Le Guasha est utilisé pour traiter de nombreux problèmes de santé aigus, et chroniques aussi variés que rhume, grippe, fièvre, mal de tête, indigestion, vertiges, blessure, douleur articulaire, fibromyalgie, et coup de chaleur.
On le pratique aussi, de manière courante, pour relâcher tensions et douleurs musculaires, soulager la lassitude, et la fatigue.
On peut aussi recourir à l’action d’effleurement du Guasha sur les points et les méridiens comme méthode d’amélioration de la santé.
Une technique que m’a enseigné un vieux chinois, qui appelait l’instrument à Guasha : peigne à méridien, et de s’en servir pour peigner les méridiens dans le sens de l’énergie, pour le tonifier et dans le sens contraire pour le disperser.
En chinois le terme Guasha comprend deux caractères.
Le premier, gua signifie frotter ou gratter, et le second sha est le nom donné au type caractéristique de rougeur diffuse et d’altération de couleur qui apparaissensur la peau pendant et après le traitement.

Gauasha dos 1
Guasha signifie donc « faire apparaître le sha par grattage ».
On peut également traduire par « faire sortir la maladie du corps par frottement »
Contexte historique et social
Comme beaucoup de pratiques médicales traditionnelles, guasha a sans doute été pratiqué en tant que technique populaire bien longtemps avant qu’on la trouve notée dans le premier écrit qui la mentionne qui date d’environ 700 ans pour ce qui est de la tradition chinoise.
Sa découverte remonte probablement à bien plus loin, sans doute aux temps préhistoriques, lorsqu’une personne, après s’être frotté à plusieurs reprises une zone douloureuse contre une pierre faisant saillie sur la paroi d’une grotte, a noté qu’en même temps qu’apparaissait un changement de couleur, la douleur se trouvait diminuée.
La pratique de guasha se retrouve dans toute l’Asie, où elle est particulièrement populaire en Chine, à Taiwan, au Viêtnam, au Cambodge, au Laos, et en Indonésie.
Pendant la relativement récente et très sombre période des Khmer rouge au Cambodge tous les traitements médicaux, tout comme les pratiques médicales étaient strictement interdits excepté guasha. Quiconque se faisait prendre à pratiquer une autre thérapie que guasha était exécuter.
Bien que les experts de cette méthode aient développé une large gamme d’applications du traitement par guasha, cela reste pour la plupart des gens une technique de prévention ou de premiers soins pour beaucoup de problèmes de santé courants.
Son usage est majoritairement celui d’une pratique traditionnelle populaire employée dans le cadre familiale. 
A la maison c’est habituellement la mère, le père ou les grands-parents qui savent l’exécuter.
La transmission d’une génération à l’autre de ce savoir-faire s’effectue oralement et par l’observation plus que par les livres.
Comme il s’agit d’une technique sûre, efficace, et peu coûteuse, le gouvernement chinois à récemment encouragé une plus large diffusion de sa pratique à l’ensemble de la société.
Le guasha est un peu à l’Asie ce qu’était les ventouses chez nous.
Mais il est inexacte de penser que guasha est une technique exclusivement asiatique.
C’est ce que l’on à découvert lors d’un entretien avec une vieille femme grec de 97 ans, connue dans son village pour ses talents de guérisseuse.Interrogée sur sa connaissance de la méthode elle répliqua : Oh c’est comme ce que j’avais l’habitude de faire dans mon pays. On allait dans le lit de la rivière chercher des galets bien lisses, et on frottait la région douloureuse du corps jusqu’à ce que cela rougisse, là, je savais que cela allait mieux.
Ustensiles
Bien que ce soit une cuillère à soupe chinoise en porcelaine, une pièce de monnaie à bord lisse ou un couvercle métallique de pot en verre qui soit généralement utilisé pur exécuter guasha, rien ne permet d’exécuter cette technique mieux qu’un grattoir en corne de buffle d’eau spécialement poli à cette intention.
Ceux-ci sont fabriqués en chine. En plus d’avoir un bord parfaitement lisse, selon la médecine traditionnelle chinoise la corne de buffle d’eau a des propriétés particulières : prise en traitement interne, elle dégage les toxines de la chaleur et du feu dans le sang : utilisée en externe, comme instrument de guasha, elle libère des facteurs de sha que sont le vent et la chaleur.
Il est également bon de noter, et je ne doute pas à ce sujet de la fiabilité de mon informateur, que les buffles d’eau ne sont pas tués pour leur corne, il on bien trop de valeur en tant qu’animaux domestique.
Ce n’est qu’une fois qu’ils sont mort naturellement que leurs cornes sont recueillies puis découpées en tranches et façonnées en instruments de guasha.
Diagnostique
Une manière de diagnostiquer la présence de sha est d’appuyer avec les doigts à l’emplacement de la douleur. 
Dans des conditions normales, dès qu’on enlève les doigts, les traces laissées par la pression disparaissent rapidement.
Par contre, quand sha est présent, les traces décolorées ou blanches restent plus longtemps que la normale et s’estompe lentement, parce que la circulation locale est entravée par l’effet d’obstruction dû à la présence du sha.
Comment pratiquer guasha
Guasha est principalement appliqué sur le dos, le cou, les épaules, les fesses et les membres.
Une huile assez dense est étalée sur la région qui va être traitée.
L’instrument confortablement tenue en main avec un angle à 45°, le praticien pratique habituellement 10 à30 passages en allant du haut vers le bas, c'est-à-dire en s’éloignant de la tête.
On insistera sur les points d’acupuncture déterminés par la pathologie.
Guasha ou ventouses
Bien que guasha et les ventouses aient certaines indications en commun, guasha est plus efficace pour éliminer le sha. On peu parfois observer sha lors de l’application de ventouses fixes, mais il apparaît surtout avec la méthode des ventouses baladeuses.
De toute manière guasha est plus à même d’attirer complètement cette toxine à la surface pour être expulsée hors du corps par weiqi.
On considère aussi que guasha est meilleur pour libérer la superficie des facteurs pathogènes, alors que l’action d’attraction des ventouses permet d’attirer les pathogènes depuis les zones plus profondes du corps.

Jambes sans repos, appelées également syndrome d’Ekbom ou impatiences

Le 19/06/2023

Jambes sans repos, appelées également syndrome d’Ekbom ou impatiences

Le syndrome des jambes sans repos se traduit par des fourmillements, des picotements, des brulures.

Cela s’accompagne généralement d’insomnies car ces symptômes se déclenchent plutôt la nuit car elles arrivent en position couché ou pire assise, ce qui forcent la personne à se lever.

Souvent, cela touche des personnes de plus de quarante ans.

Capture d ecran 2023 06 19 115348

Pour la médecine occidentale les causes seraient : maladie nerveuse, excès d’acide urique, carences en vit B12et B9, manque de magnésium et fer.

Pour la médecine Chinoise cela viendrait du vent pathogène en externe, ou en interne par excès du foie et faiblesse des reins.

Le professeur Tian Zhong-Zhang de l’hôpital de Tian Jin, considère que les jambes sans repos viennent d’un vent froid.

Il a traité 76 sujets avec un taux de réussite total en 3 séances maximum et avec un taux de rechute en 1 an de zéro cas.

Capture d ecran 2023 06 19 115108

Son protocole est : moxibustion de 4 points pendant 15 minutes avec un bâton de moxa.

Les points sont : weizhong     40 Vessie

                        Yin Gu          10 Rein

                        Cheng Jing    56 Vessie

                        Cheng Shan  57 Vessie

Danielle Festi nous propose un massage, de bas en haut avant le coucher tous les soirs jusqu’à disparition des impatiences.

HE lavande officinale 1 goutte

HE marjolaine des jardins 2 gouttes

HE cyprès de Provence 3 gouttes

Huile végétale d’arnica 1 cuillère à soupe.

Dans Plantes

Baies de Goji

Le 01/05/2023

Baies de Goji

Le goji est aussi appelé « fruit de la longévité »
 En Asie on dit que les baies de goji ont des vertus médicinales exceptionnelles qui pour les taoïstes mène à l’immortalité. 
Nos cellules sont soumises aux attaques des radicaux libres qui accélèrent le vieillissement de notre organisme et détruisent les cellules de notre corps.
Les baies de goji ou lycets combattent les radicaux libres et donc le vieillissement grâce à leurs anti-oxydants.

Images 2
Grande source d’énergie les baies de goji sont riche en vitamines C.
Elles contiennent des acides aminés, des oligo-éléments, du zinc, du fer, du béta-carotène, du calcium et des vitamines.
Les baies de goji si elles sont plantées au soleil, poussent très bien chez nous.

Dsc03860
Effets bénéfique des baies de goji :
-    Baisser la tension artérielle
-    Baisser le taux de cholestérol
-    Baisser le taux de sucre
-    Améliorer l’assimilation du calcium
-    Renforcer les défenses immunitaires
-    Soulager le foie
-    Fatigue
-    Infection urinaire
-    Prévention des troubles oculaires

Adobestock 87937399reduit
En médecine traditionnelle Chinoise on considère que la baie de goji renforce l’énergie du yin des Reins et du Foie, améliore la circulation de l’énergie dans les méridiens.

pharmacopée Chinoise

Le 24/04/2023

PHARMACOPEE CHINOISE

Les parties des végétaux utilisées :
-    Les racines : Gen
-    Les rhizomes : Gen Jing
-    Les bulbes : Lin Jing
-    L’écorce : Pi
-    Le bois : Shu ou Gan
-    Les tiges : jing
-    Les épines :Ci
-    Les rameaux : Shi Ya
-    Les bourgeons : YaDepositphotos 99021714 stock photo chinese herbal medicine
-    Les feuilles : Ye
-    Les fleurs : Hua
-    Les sommités : Ye
-    Les étamines : Xiang
-    Le pollen : Hua Fen
-    L’herbe entière : Cao
-    Les semences : Zi
-    Les amandes : Ren
-    Les écorces : Pi
-    Les champignons : Gu
-    Les fruits : Guo
Un exemple de la complexité de la pharmacopée, la mandarine
On utilise :
1) l’écorce du fruit qui régularise et renforce la Rate, assèche l’humidité et dissout les mucosités.
2) le zeste de l’écorce du fruit qui régularise le Qi du poumon, disperse le froid et libère la surface, dissout aussi les mucosités.
3) la partie interne, blanche de la mandarine qui régularise le qi du poumon et assèche l’humidité.
4) les filaments blancs entre les quartiers du fruit qui désobstrue et active la circulation et mobilise le Qi et le sang.
5) les pépins qui régularisent le méridien du Foie et des Reins
6) enfin le fruit entier qui disperse le Foie, dissipe les stagnations d’aliments.

La préparation des produits :
Les différentes préparations visent à diminuer des effets contraires, une éventuelle toxicité, à changer ou adoucir la nature de la plante, améliorer l’effet thérapeutique, modifier le tropisme et l’action ciblée, faciliter la combinaison et la préparation des formules, purifier le produit, faciliter la conservation, faciliter la prise, etc.
A)    Sauté sans adjuvant
Sauté au jaune
Sauté au brun
Sauté au noir / carboniser
B)    Sauté avec adjuvant sec
Le riz
Le son de blé
La terre médicinale
Etc.
C)    Sauté avec adjuvant liquide
L’alcool de riz
Le vinaigre de riz
Le miel
L’eau salée
La graisse animale
Le jus de gingembre
Le soja noir
D)    Grillé
Au mielDepositphotos 21213447 stock photo chinese herbal medicine​​​​​​​
Au vin
Au vinaigre de riz
A l’eau salée
Au jus de gingembre
A la graisse
E)    Calcination
F)    Enfouie dans la cendre chaude
G)    A l’eau
Bouillie
Ebouillanté
Trempé
Distillé
H)    Séché au soleil

Dans Plantes

Printemps

Le 05/04/2023

Le printemps

Le printemps est la saison du foie et de la vésicule biliaire en médecine Chinoise.
La pharmacopée occidentale à des plantes pour nettoyer
​​​​le foie lors de la montée du printemps.

                                        Images 1


 
Elles agissent grâce à leurs saveurs sur les troubles du foie et de la vésicule biliaire
L’artichaud : protège le foie des infections en éliminant les toxines et stimule la sécrétion de la bile.
Dsc02171 
Le romarin : grand protecteur du foie, il prévient ses détériorations et traite ses maladies graves.
Le radis noir : favorise l’élimination des toxines et stimule la sécrétion de la bile : bon draineur du foie, efficace pour les troubles hépatiques.
Le chardon marie : soigne les troubles hépatiques et stimule le renouvellement des cellules du foie.
La busserole : combiner, avec l’artichaud, le romarin et le chardon marie pour épurer le foie. 
Le citron : nourrit le foie, son jus est un bon tonique.
La fumeterre : stimule la vésicule biliaire, soigne les affections du foie et de la peau.
Le boldo : stimule l’activité hépatique et la sécrétion biliaire.

Pissenlit 2
 
Le pissenlit : puissant dépuratif naturel, efficace en cas de problèmes cutanés, il élimine les toxines du foie et de la vésicule biliaire. 

Les ventouses

Le 25/03/2023

 


Les ventouses pour clarifier la chaleur, éliminer la toxicité, faire circuler le Qi et le sang.


Les ventouses s’utilisent principalement dans les pathologies chaudes, les inflammations, les rougeurs, les douleurs.
Les effets du traitement par ventouses sont ;
-    Fait circuler le Qi et le sang
-    Disperse le vent et le froid
-    Réduit les gonflements et traite la douleur
-    Elimine l’humidité
-    Clarifie la chaleur
-    Elimine la toxicité

Plus la trace laissée par la ventouse est sombre, plus la pathologie est ancienne.

Dsc00494

 

 

 

 

 

 

 

Si elle est claire, cela peut indiquer un vide de Qi et de sang

Dsc00496

 

 

 

 

 

 

 

La fréquence, la durée du traitement par les ventouses, varie selon l’Age et la constitution du patient.
Une fréquence moyenne ce situe entre 5 et 15 minutes.

Capture d ecran 2023 03 25 100531Capture d ecran 2023 03 25 100618Capture d ecran 2023 03 25 100702
       

 

 

 

 

Les points de pause des ventouses dépendront de la pathologie et de l’effet recherché
Les principales techniques de poses sont :
Fixe, Mobile ou scarifié

Dans Plantes

sirop de thym

Le 17/03/2023

Recette du sirop de thym

 Ce sirop est indispensables, afin d’affronter les quelques maux hivernaux et les premiers frimas.

 Plante de la famille des lamiacée, thymus vulgaris est un arbrisseau vivace

 On utilisera feuilles et fleurs pour nos préparations, même s’il est plus puissant lorsqu’il est en fleurs on pourra l’utiliser tout au long de l’année.

Thym

 Le thym réchauffe et stimule on pourra donc lutiliser en cas de refroidissement lors des premiers signes de maladies hivernales en cas de frissons dans tout le corps, il sera un merveilleux allié, non seulement il va réchauffer lorganisme mais il va protéger nos bronches et stimuler le système immunitaire.

 En cas de bronchite qui sinstalle il va aider à fluidifier les sécrétions bronchiques, favoriser lexpectoration, il va aussi au passage désinfecter les bronches.

 On prendra une cuillère à soupe toutes les heures.

 Ne pas lésiner sur les doses. 

 Le sirop de thym la recette :

50g de tiges fleuries de thym séché que  vous plongez dans 1 litre d’eau bouillante.

 La particularité du thym : cest une plante aromatique, les composants aromatiques dune plante étant relativement volatiles et fragiles il sera intéressant de ne pas trop cuire le sirop lors de la préparation, pour garder un maximum de principes actifs.

On le chauffera le moins fort possible et on ne fera pas réduire la préparation comme c’est préconisé pour un sirop classique avec des plantes non aromatiques.

 

On travaillera au maximum «à couvert » pour les mêmes raisons.

 On laissera donc infuser plusieurs heures à couvert voir une nuit.

Ensuite  on va filtrer le jus et ajouter un jus de citron  ce qui va favoriser la conservation du sirop.

On ajoute le double du poids du jus filtré en sucre ou miel le but est de favoriser la conservation mais c’est au choix, réalisé ainsi on pourra conserver le sirop à température ambiante, si on utilise moins de sucre on le conservera au frigo.

Dsc03705 2

Personnellement j’ajoute un très bon miel local

Le sirop sera donc renforcé grâce à son action anti-inflammatoire, il renforce les défenses immunitaires et soulage les quintes de toux.

Ses propriétés cicatrisantes apaiseront les gorges irritées.

 Une fois que tout est bien fondu il ne nous restera plus qu’à mettre en bouteilles préalablement stérilisées.

Dsc03708

Yves Bigueraud Thérapeute

Le 31/01/2023

Yves Bigueraud 
7 Route de Bas Brolange
17150  Soubran
Tel 06 37 94 22 13

P1000446 min min 2


-    Où êtes vous installé et depuis combien de temps ?

Cela fait deux ans maintenant  que je suis officiellement installé chez moi.
Mon cabinet est attenant à mon domicile, je travaille du lundi matin au samedi midi,  avec en gros 15 jours à trois semaines d’avance dans mes rendez-vous.


-    Décrivez nous votre activité

Je travaille surtout en réflexologie dorsale et magnétisme, j utilise aussi certains accessoires comme les ventouses, les lampes wai ki, moxa et saignée. 

Mes séances durent en moyenne une heure, il m’arrive parfois de me déplacer, mais dans un secteur proche de chez moi. Je commence aussi à travailler à distance, avec un certain succès là aussi.

Je travaille aussi en «partenariat» avec une herboriste  reconnue dans la région, et aussi une médium et une ostéopathe, nous nous complétons à merveille et les remerciements de nos patients en sont la preuve. 

P1000445 min 2

-    Où vous êtes vous formé ?

J ai fait toutes mes formations a Mont Lorier
5 aux total

-    Votre avis sur les formations Mont Lorier.

Le concept est idéal du fait que l’on reste sur place, cela permet aussi de tisser des liens avec certaines personnes, le lieu et ses propriétaires s y prêtent aussi très bien. 

P1000442 min 1 min


-    Votre activité vous donne elle entière satisfaction ?


Pour rien au monde, je ne retournerai en arrière dans ma vie, je me suis enfin trouvé, je m’éclate tous les jours même  si par moment les situations sont difficiles à traiter.

 


-    Avez-vous des projets ?

Pour l'instant non, je continue mon petit bonhomme de chemin, je manque même de temps pour moi … alors les projets ….